Commentaires récents

Carrie Bradshaw
The script writer did not wear a mask, because this is most arrogant, and in ...

Resilient
Be resilient against attacks on your internal gold core of sappiness, and work towards peak ...

Hannah Arendt, author of The Origins of Totalitarianism
Claims to own the dictionary are sophomoric. time travel 1914:"A set or system of theories ...

Mitch Albom
Why are authors and writers in general so stupid?

A person in the population
Are you familiar with the saying "The grass is greener is where you water it"? ...

Plus

Citations

Ajouter une citation

Citations récentes - Meilleurs citations - Pires citations -

Charlotte Brontë - Jane Eyre
J'avais goûté la vengeance pour la première fois comme les vins épicés, elle me sembla agréable, chaude et vivifiante mais l'arrière-goût métallique et brûlant me laissa la sensation d'un empoisonnement.

Yasmina Khadra - Ce que le jour doit à la nuit
Celui qui passe à côté de la plus belle histoire de sa vie n'aura que l'âge de ses regrets et tous les soupirs du monde ne sauraient bercer son âme. Il y a toujours une vie après l'échec, la mort seule est définitive.

Herman Melville - Moby Dick
Aucun homme ne peut avoir aussi bien conscience de sa propre réalité qu'en ayant les yeux fermés ; comme si, en vérité, l'obscurité était la chose la plus propice à l'essence de notre être ; la lumière, elle, étant surtout utile à notre corps de terre.

Marguerite Duras - L'amant
Elle est mince, haute, dessinée à l'encre de Chine, une gravure. Les gens s'arrêtent et regardent émerveillés l'élégance de cette étrangère qui passe sans voir. Souveraine. On ne sait jamais d'emblée d'où elle vient. Et puis on se dit qu'elle ne peut venir que d'ailleurs, que de là. Elle est belle, belle de cette incidence.

Milan Kundera - L'immortalité
Être mortel est l'expérience humaine la plus élémentaire, et pourtant l'homme n'a jamais été en mesure de l'accepter, de la comprendre, de se comporter en conséquence. L'homme ne sait pas être mortel. Et quand il est mort, il ne sait même pas être mort.

Joseph Kessel - Les cavaliers
Combien de soirs, à la même heure, Toursène, face à la plaine qui glissait jusqu'à l'horizon d'un seul mouvement, n'avait-il pas senti que son coeur était en paix, et détaché de tout souci médiocre, et pareil à cette étendue libre et sans fin où, fleurie par les rayons du couchant, la végétation ingrate devenait herbe précieuse, légère, transparente, faite pour chevaucher, chevaucher, chevaucher...

Irène Némirovsky - Suite française
Mon Dieu ! que me fait ce pays ? Puisqu'il me rejette, considérons-le froidement, regardons-le perdre son honneur et sa vie. Et les autres, que me sont-ils ? Les Empires meurent. Rien n'a d'importance. Si on le regarde du point de vue mystique ou du point de vue personnel, c'est tout un. Conservons une tête froide. Durcissons-nous le coeur. Attendons.

Sénèque - Lettres à Lucilius
On n'est nulle part quand on est partout. A passer toute sa vie en voyage, voici ce qui arrive : on a beaucoup de chambres d'hôtes, aucune amitié ; le même sort attend nécessairement ceux qui, au lieu de s'attacher intimement à un génie, traversent toutes les oeuvres en se hâtant de courir.

Sénèque - Lettres à Lucilius
Ce n'est pas celui qui a peu mais celui qui désire plus, qui est pauvre. Qu'importe, en effet, combien d'or gît dans ses coffres, combien de blé dans ses greniers, combien d'animaux il a au pâturage, ou d'argent placé, s'il convoite le bien d'autrui, s'il compte non ce qu'il a acquis mais ce qu'il doit acquérir ? Tu demandes quelle est la mesure de la richesse ? La première, posséder ce qui est nécessaire ; la deuxième, ce qui est suffisant.

Sénèque - Lettres à Lucilius
L'archer a le devoir non d'atteindre la cible quelquefois, mais de ne la manquer que quelquefois ; il n'est pas d'art qui parvienne à la réalisation par hasard.

Nathaniel Hawthorne - Wakefield
Si elle devait, un seul instant, te croire mort, ou perdu, ou séparé d'elle à jamais, tu prendrais tristement conscience d'un changement chez ta fidèle épouse, pour toujours. Il est dangereux de creuser un abîme dans les sentiments humains ; non qu'ils restent béants si longtemps, mais ils se referment si vite !

Inconnu - Les débuts de Victor Hugo
Victor Hugo est, à ses débuts, poète et monarchiste. Mais les événements de 1830 et sa liaison avec Juliette Drouet provoquent en lui de profonds changements d'idées et en font le chef de file du mouvement romantique. Son appartement devient le siège du "Cénacle", regroupant de jeunes auteurs romantiques.

J.R.R. Tolkien - Monologue de Smaug - Bilbo le Hobbit
Je tue comme je l'entends et personne n'ose résister. J'ai terrassé les guerriers d'antan qui n'ont pas leur pareil de nos jours en ce monde. J'étais alors tout jeune et encore délicat. Maintenant je suis vieux et fort, fort, fort, voleur des Ombres ! tonna-t-il avec véhémence. Mon armure est comme dix boucliers, mes dents comme des épées, le choc de ma queue est comme un coup de tonnerre, mes griffes sont des lances, mes ailes un ouragan, et mon souffle, c'est la mort !

J.R.R. Tolkien - Rencontre entre Smaug et Bilbo - Bilbo le Hobbit
A vrai dire, les chants et les contes sont loin de vous rendre justice, ô Smaug - de toutes les Calamités, la plus Grande et la plus Terrible !" répondit Bilbo. "Tu as de bonnes manières pour un voleur et un menteur, dit le dragon. Tu sembles connaître mon nom, mais je ne me rappelle pas t'avoir déjà senti. Qui es-tu et d'où viens-tu, si je peux me permettre ?

J.R.R. Tolkien - Dard - Bilbo le Hobbit
Il ne sut dire pourquoi, mais le fait d'avoir tué l'araignée géante, tout seul, en pleine nuit, et sans l'aide du magicien ou des nains ou de quiconque, eut un drôle d'effet sur lui. M. Bessac se sentait différent, plus féroce et plus courageux malgré son ventre vide, tandis qu'il essuyait son épée dans l'herbe et la remettait au fourreau. "Je vais te donner un nom, lui dit-il : je t'appellerai Dard."

J.R.R. Tolkien - Enigmes dans l'obscurité -Bilbon le Hobbit
Il choisit donc cette fois, quelque chose de plus difficile et de plus déplaisant : Elle ne peut être vue ni être touchée, Ni être entendue ni même respirée, Elle gît derrière les étoiles et sous les collines, Remplit les trous vides sous les racines, Elle vient d'abord et pour finir, Termine la vie, tue le rire. Hélas pour Gollum, Bilbo connaissait ce genre de devinette ; et de toute manière, la réponse se trouvait tout autour de lui. "L'obscurité !" dit-il (...).

J.R.R. Tolkien - Elrond et les épées elfiques-Bilbo le Hobbit
Elrond connaissait les secrets des runes de toutes sortes. Ce jour-là, il examina les épées qu'il avait trouvées dans le repaire des trolls, et dit : "Ces lames ne sont pas l'oeuvre des trolls. Ce sont de vieilles épées, de très vieilles épées des Hauts Elfes de l'Ouest, mon peuple. Elles ont été forgées à Gondolin (...)"

J.R.R. Tolkien - Bilbo le Hobbit
Qu'étiez-vous parti faire, si je puis me permettre ?" demanda thorin à Gandalf tandis qu'ils chevauchaient. "Regarder en avant," dit-il. "Et comment avez-vous su revenir au moment opportun ?" "En regardant en arrière.

J.R.R. Tolkien - Smaug - Bilbo le Hobbit
Il y avait là un ver particulièrement avide, très puissant et mauvais, appelé Smaug. Un jour, il s'envola et prit la direction du Sud. Le premier signe de sa venue fut un bruit d'ouragan en provenance du Nord, et les pins sur la Montagne qui craquaient au vent.

H.P. Lovecraft - Dagon
C'est alors que je le vis. Il y eut à peine un léger remous, puis il émergea des flots sombres. Ce gigantesque Polyphème répugnant se jeta sur le monolithe et, tel le prodigieux monstre cauchemardesque qu'il était, l'entoura de ses longs bras couverts d'écailles, tout en baissant sa tête hideuse pour cracher des sons articulés. C'est, je crois, à cet instant précis que je perdis la raison.