Regard sur mes contemporains, édition 1990 - Camille Saint Saëns

This quote a été ajouté par progression
La tentation, pour moi, était irrésistible. Je me faufilais dans les couloirs, je me blottissais dans les loges, j'arrivais toujours à attraper quelques bribes de musique, et je rapportais dans les classes une odeur de Beethoven et de Mozart qui sentait fortement le fagot.

S'exercer sur cette citation


Noter cette citation :
3.2 out of 5 based on 15 ratings.

Modifier Le Texte

Modifier le titre

(Changes are manually reviewed)

ou juste laisser un commentaire


Tester vos compétences en dactylographie, faites le Test de dactylographie.

Score (MPM) distribution pour cette citation. Plus.

Meilleurs scores pour typing test

Nom MPM Précision
championmonde 111.38 97.5%
graben 111.09 88.6%
tapthat 107.27 98.9%
babinsky 106.50 99.3%
lou_ised 103.51 96.9%
digytal 103.02 97.8%
juliegst 102.29 99.3%
swaglord 96.16 97.2%

Récemment pour

Nom MPM Précision
user81700 91.84 95.5%
pepito44550 54.02 91.6%
user93458 59.84 93.5%
fyrex746 49.35 96.5%
kaserun 63.92 95.5%
kaserun 69.99 96.8%
feapef 66.53 95.5%
user537242 51.45 93.2%