Ôde à une femme aimée - Sappho

This quote a été ajouté par skaramuccio
L'homme fortuné qu'enivre ta présence me semble l'égal des Dieux, car il entend ruisseler ton rire et rêver ton silence, et moi, sanglotant, je frissonne toute, et ma langue est brisée : subtile, une flamme a traversé ma chair, et ma sueur coule ainsi que la rosée âpre de la mer ; un bourdonnement remplit de bruits d'orage mes oreilles, car je sombre sous l'effort, plus pâle que l'herbe, et je vois ton visage à travers la mort.

S'exercer sur cette citation


Noter cette citation :
3.3 out of 5 based on 29 ratings.

Modifier Le Texte

Modifier le titre

(Changes are manually reviewed)

ou juste laisser un commentaire


Tester vos compétences en dactylographie, faites le Test de dactylographie.

Score (MPM) distribution pour cette citation. Plus.

Meilleurs scores pour typing test

Nom MPM Précision
graben 137.70 99.1%
linsk 116.17 96.2%
babinsky 105.47 99.3%
augustin417 103.20 98.2%
dcb87 102.08 96.4%
fanny1989 101.35 95.1%
dcoetzee 100.14 97.3%
l33bop 99.67 94.9%
user283407 98.88 96%
thespacesheep 98.71 96.4%

Récemment pour

Nom MPM Précision
elliebellie5423 37.64 93.2%
elliebellie5423 29.77 90.9%
user50419 60.23 94.7%
user50419 66.72 97.3%
user454960 62.23 97.3%
user50419 62.94 96.4%
fanny1989 94.88 93.3%
user937076 44.73 93.8%