Commentaires récents

Baron D’Holbach
This is great! I can get a sense of who disliked this quote... the weak.

Wreck It Ralph
This comment is ignorant. In Wreck-It-Ralph, the protagonist Ralph is literally a "bad-guy" from a ...

rpc25
lol, the egocentricity in this comment is amazing

Kang Gary
There is an error. You have typed 'The just need to' instead of 'They just ...

Wreck It Ralph
This is arrogance. You know that you are bad, so you should try to improve ...

Plus

Citations

Ajouter une citation

Citations récentes - Meilleurs citations - Pires citations -

N A
[En attente] Patrick Rothfuss - Chronique du tueur de roi, 2ème journée, Partie 2 : La peur du sage
Ce sont les questions auxquelles on ne peut pas répondre qui sont les plus enrichissantes. Elles nous apprennent à réfléchir. Si vous donnez une réponse à un homme, il n'y gagne pas grand chose. Mais donnez-lui une question et il cherchera ses propres réponses.

N A
[En attente] Patrick Rothfuss - Chronique du tueur de roi, 2ème journée, Partie 2 : La peur du sage
Nul homme n'est brave s'il n'a jamais parcouru une centaine de kilomètres à pied. Si tu veux vraiment te connaître, marche jusqu'à ce que plus personne ne connaisse ton nom. Tous les hommes sont égaux devant le voyage. Une longue route t'en apprendra davantage sur ton compte que cent ans d'examen de conscience.

N A
[En attente] Patrick Rothfuss - Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent
Quand tu as une femme, tu es heureux. Si tu en as deux, tu es épuisé. Quand tu en as trois, elles se haïssent. Quand tu en as quatre, c'est toi qu'elles haïssent.

N A
[En attente] Christian Bobin
Le silence est la plus haute forme de pensée, et c'est en développant en nous cette attention muette au jour, que nous trouvons notre place dans l'absolu qui nous entoure. Il nous appartient - quand tout nous fait défaut et que tout s'éloigne - de donner à notre vie la patience d'une oeuvre d'art, la souplesse des roseaux que la main froisse, en hommage à l'hiver.

[En attente] Joe HALDEMAN, 1975 - La guerre éternelle
Ce n'est pas comme si nous étions vraiment perdu, a-t-il dit avec une expression malicieuse. Nous pourrions toujours nous remettre en cuve, viser la Terre et nous lancer à toute puissance. Nous serions de retour dans trois mois environ, temps du vaisseau. Certainement, ai-je dit. Mais 150 000 ans dans le futur ! A 25 G, vous arriviez aux neuf dixième de la vitesse de la lumière en moins d'un mois. A partir de ce moment-là, vous n'aviez plus qu'à vous en remettre à saint Albert le Grand.

[En attente] Joe HALDEMAN, 1975 - La guerre éternelle
Ciel ressemblait à la Terre, c'était une planète splendide mais non corrompu : ce que la Terre aurait pu être si les hommes l'avaient traitée avec compassion et non avec convoitise. Des forêts vierges, des plages blondes et des déserts naturels. La douzaine de ville qui s'y trouvaient ou bien se fondaient admirablement dans l'environnement ou bien étaient d'audacieux monuments à la gloire du génie humain.

[En attente] Joe HALDEMAN, 1975 - La guerre éternelle
La plupart des gouvernements encourage l'homosexualité - les Nations Unies sont officiellement neutres - et ils l'encouragent surtout parce que la vie homo est la seule méthode de contrôle des naissances qui soit sûre.

[En attente] Joe HALDEMAN, 1975 - La guerre éternelle
Un collapsar était une sphère parfaite d'environ trois kilomètres de rayon, suspendue en permanence dans un état de collapse gravitationnel, ce qui, en d'autres termes, voulait dire que sa surface se dirigeait vers son centre à la vitesse de la lumière. Tout ce tient par la relativité, ou du moins en donne l'illusion, et ainsi de toute réalité qui n'est qu'illusion lorsque que tu étudies la relativité générale, le bouddhisme, ou qu'on t'appelle sous les drapeaux.

Roger Pol Droit - Vivre aujourd'hui avec Socrate, Épicure, Sénèque et les autres
Un directeur des ressources humaines, un entrepreneur, un ingénieur, un commercial pourraient certainement tirer profit - chaque jour !! - des tragédies de Sophocle, de la morale d'Épicure ou des stratégies de la guerre du Péloponnèse - tout autant, sinon plus, que de trigonométrie et de calcul des dérivés.

Rick Berman, Brannon Braga et Ronald D. Moore - Jean-Luc Picard - Star Trek : Premier Contact
L'économie du futur est quelque peu différente. Voyez-vous, l'argent n'existe pas au 24ème siècle... L'acquisition de richesse n'est plus la force motrice de nos vies. Nous travaillons à nous améliorer nous-mêmes et à améliorer le reste de l'Humanité.

Steven Erikson - Les jardins de la Lune
Il y a une araignée dans ce coin-ci et dans le noir ses trois yeux sur la pointe de ses huit pattes parcourent mon échine, reflet et parodie de mes propres pas. Il y a une araignée qui sait tout de moi, sa toile tisse mon histoire. Quelque part en ce lieu étrange une araignée guette ma fuite éperdue...

Léon Tolstoï - Tolstoï - Guerre et paix
Il faut se mettre à la place de chacun : tout comprendre, c'est tout pardonner. Tu avoueras qu'il est bien dur pour elle, dans l'état où elle se trouve, de se séparer de son mari et de rester seule à la campagne... oui, c'est très dur d'être obligée de rompre ainsi avec ses habitudes passées.

Jean Giono - Colline
Vous savez ce que c'est, un grenier ? C'est plein de choses qui sont comme mortes : d'anciennes armoires toutes cassées, de mauvais souliers, des corsages qui ont fait leur temps ; enfin, des choses qu'on a mises là pour les laisser mourir toutes seules. Quand on les revoit, elles ont l'air de vous le reprocher ; c'est toujours un peu triste.

Eloïse Becht - Libres !
Aujourd'hui, je n'ai pas honte de le dire : je m'aime. Enfin pas tous les jours, parfois, j'évite encore les miroirs. Car figurez-vous que c'est culpabilisant de s'aimer, je me sens encore parfois mal à l'aise avec cette idée. Faites-en l'expérience, vous verrez que ce n'est pas si plaisant que ça. Au début on se sent profondément ridicule, voire illégitime et prétentieuse. Et puis cela finit par s'installer doucement, progressivement, comme une douce chaleur.

Fiodor Dostoïevski - Amour
Aimez chaque feuille, chaque rayon de Dieu. Aimez les animaux, les plantes, aimez toute chose. En aimant toute chose, vous pénétrez le mystère divin qu'elle recèle et, l'ayant pénétré une fois, vous progresserez sans vous lasser dans sa connaissance, toujours plus chaque jour ; et vous finirez par aimer le monde d'un amour global, universel.

Malcom X - La educación
La educación es el pasaporte para el futuro, el mañana pertenece a aquellos que se preparan para él en el día de hoy. Oséase, el hábito del estudio es el más demandado en cuánto a éxito.

Robin Hobb - Les aventuriers de la mer
La fatalité fond sur nous. Le temps s'étire, les jours se suivent pesamment, en nous berçant de l'illusion que le désastre redouté va être différé. Puis, brusquement, les jours sombres que nous avons tous prédits sont sur nous, et l'heure est passée où nous aurions pu éviter le sort funeste. Jusqu'à quel âge faut-il vivre pour tirer des leçons de ses expériences ?

Étienne de la Boétie - De la servitude volontaire
Celui qui vous maîtrise tant n'a que deux yeux, n'a que deux mains, n'a qu'un corps, et n'a autre chose que ce qu'a le moindre homme du grand et infini nombre de nos villes, sinon que l'avantage que vous lui faites pour vous détruire. D'où a-t-il pris tant d'yeux, dont il vous épie, si vous ne les lui baillez ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s'il ne les prend de vous ? Les pieds dont il foule vos cités, d'où les a-t-il, s'ils ne sont des vôtres ?

Karl Marx - Manuscrit de 1844
Or, en quoi consiste la dépossession du travail ? D'abord, dans le fait que le travail est extérieur à l'ouvrier, c'est-à-dire qu'il n'appartient pas à son être ; que, dans son travail, l'ouvrier ne s'affirme pas, mais se nie ; qu'il ne s'y sent pas satisfait, mais malheureux ; qu'il n'y déploie pas une libre énergie physique et intellectuelle, mais mortifie son corps et ruine son esprit.

Michel Audiard - Les Tontons flingueurs
Dis donc, t'essaierais pas de nous faire porter le chapeau, des fois ? Faut le dire tout de suite, hein. Il faut dire : Monsieur Raoul vous avez buté Henri, vous avez buté les deux autres mecs ; vous avez peut être aussi buté le Mexicain, puis aussi l'archiduc d'Autriche!